Get Adobe Flash player

Agenda

03
Sep
Nîmes
Date : 3 septembre 2016, 09:00

13
Sep
Date : 13 septembre 2016, 18:00

13
Sep
Date : 13 septembre 2016, 19:30

16
Sep
Date : 16 septembre 2016, 20:00
« Le ciel des anciens Egyptiens; les astres et le temps » par Bernard ARQUIER Vendredi 16/09/16

20
Sep
Date : 20 septembre 2016, 18:00

24
Sep
Nîmes
Date : 24 septembre 2016, 14:00


 

 

 

- LA SAISON 2016 - 2017 ARRIVE -

 

 

 

scribe louvre

 

 

 

 

INSCRIPTION SAISON 2016 - 2017

      A Télécharger : BULLETIN D'ADHESION 2016-2017

        A Télécharger : Calendrier des Activités

        A Télécharger : Programme des Activités

 

L’adhésion à l’Association est obligatoire pour toute personne désirant suivre les ateliers et séminaires. La cotisation est de 20 €uros et 5 €uros pour les étudiants -28 ans


 

 

A - LES ATELIERS

 

Atelier n°1 : EPIGRAPHIE - COURS D’ ÉGYPTIEN HIÉROGLYPHIQUE – Niveau 1- Initiation

Intervenant : Guy FICHCOTT

14 cours, de 18 h 00 à 19 h 30, toutes les 2 semaines, le lundi, salle n° 1 1ère séance : Lundi 12 septembre 2016

 

Atelier n°2 : CIVILISATION

Intervenante : Laure BAZIN (Docteur en Égyptologie)

14 séances, de 18 h 00 à 19 h 30, toutes les 2 semaines, le mardi, salle n° 3.

1ère séance : Mardi 20 septembre 2016

Deux thèmes seront abordés :

 

- Thème n° 1 : « Vies de quelques Égyptiens de l’Antiquité – suite »

Suite d’un thème ayant pour ambition de faire revivre quelques grands personnages de l’Antiquité égyptienne à partir de divers documents : tombe, mobilier funéraire, bijoux, statues, textes biographiques, documentaires ou contes, etc., en les replaçant dans le contexte historique de leur époque. De l’Ancien Empire jusqu’à l’époque romaine, nous évoquerons par exemple la carrière de Métchétchi, la figure du brillant général Djéhouty, sous le règne de Thoutmosis III, les « aventures » du prince archéologue Khâemouaset ou encore les aléas de la vie de paysans du Fayoum.

- Thème n° 2 : « L’Époque tardive : XXVIe-XXXe dynasties »

Approche à la fois chronologique et thématique (statuaire, développement du culte des animaux sacrés, pratiques funéraires, littérature démotique, etc.) des dernières dynasties indigènes d’Égypte, de la brillante « Renaissance » saïte, à partir du règne de Psammétique Ier (664-610) jusqu’à la conquête d’Alexandre le Grand, en 332 avant notre ère, en passant par les deux « invasions » perses et le terrible sac de Thèbes.

 

Atelier n°3 : ÉPIGRAPHIE - COURS D’ ÉGYPTIEN HIÉROGLYPHIQUE – Niveau 2 – Progression

Intervenante : Laure BAZIN (Docteur en Égyptologie)

14 séances, de 19 h 30 à 21 h 00, toutes les 2 semaines, le mardi, salle n° 3.

1ère séance : Mardi 20 septembre 2016

 

Atelier n°4 : CIVILISATION 
Intervenante : Nadine GUILHOU (Docteur en Égyptologie)

14 séances, de 18 h 00 à 19 h 30, toutes les 2 semaines, le mardi, salle n° 3. 1ère séance : Mardi 13 septembre 2016
Deux thèmes seront abordés :

 

- Thème n°1- Le plateau de Giza

Universellement connu par les trois grandes pyramides de la IVe dynastie, l’une des sept merveilles du monde, et le sphinx qui monte la garde auprès d’elles, le plateau de Giza ne se réduit pas pour autant à ces sépultures royales et aux nécropoles de particuliers qui les entourent. Son histoire ne s’achève pas avec l’Ancien Empire, comme le montre le livre de Chr. Zivie, Giza au second millénaire. Au Nouvel Empire, Thoutmosis IV doit sa montée sur le trône au sphinx de Giza, entre les pattes duquel il s’était endormi et qu’il s’était engagé à désensabler. Au premier millénaire, la présence d’un temple d’Isis a fourni à Chr. Zivie la matière d’un ouvrage qui est la suite du précédent. Et si le site n’est plus occupé, il ne sombre jamais dans l’oubli, continuant à être l’objet des visites des voyageurs, jusqu’au fameux face à face avec Napoléon Bonaparte, lors de l’expédition d’Égypte.

 

- Thème n°2 - L’héritage de l’Égypte : regards sur une civilisation disparue

Entre rejet et fascination, transmission et oubli, malgré l’occupation grecque, puis romaine, et l’arrivée du christianisme, la civilisation égyptienne se perpétue à travers différents aspects et différentes attitudes, plus ou moins explicites. Nous pourrions en examiner certains. Par exemple :
-  L’échec de la transmission de l’écriture.

-  Mythologie et religion : le mythe du phénix ; prestige de la magie égyptienne.

-  Les Grecs, entre admiration et rejet.

-  L’Égypte et la Bible, Ancien et Nouveau Testament : l’Égypte, lieu d’oppression et terre d’asile. 

 

Atelier n°5 : ÉPIGRAPHIE - COURS D’ ÉGYPTIEN HIÉROGLYPHIQUE – Niveau 3 - Perfectionnement (étude de textes)

Intervenante : Nadine GUILHOU (Docteur en Égyptologie)

14 séances, de 19 h 30 à 21 h 00, toutes les 2 semaines, le mardi, salle n° 3.

1ère séance : Mardi 13 septembre 2016

 


 

B - LES SEMINAIRES

Les séminaires se déroulent le samedi en salle 3 du centre Pablo Neruda et durent trois heures, de 14 à 17 h.

 

Séminaire n°1

Intervenant : Bernard MATHIEU, (Docteur en Egyptologie)


7 séances, de 14 h 00 à 17 h 00, le samedi, salle n° 3.
1ère séance : 1 octobre 2016


Thème :

La lettre à un incompétent, ou Lettre satirique de Hori (Papyrus Anastasi I = P. BM EA 10247)
Les sept séances du séminaire seront consacrées à la traduction de ce texte véritablement exceptionnel, nommé parfois par les égyptologues Controverse des scribes.Exceptionnel par son ampleur, puisqu’il s’agit du plus long texte littéraire connu que nous ait transmis l’Égypte pharaonique. Exceptionnel surtout par son contenu, puisque cette composition d’époque ramesside, à portée didactique, souvent humoristique, et qui relève du genre des « Caractères », aborde de manière très précise des sujets aussi variés que la logistique pour le transport d’un obélisque, la mise en place d’une statue colossale, l’approvisionnement d’une division militaire, la géographie du pays de Canaan, le respect dû aux invalides, ou encore la nécessaire cohérence du style.
Il n’existe à ce jour aucune traduction française publiée de la Lettre satirique de Hori, une œuvre pourtant majeure de la culture pharaonique. 

 

Séminaire n°2  

Intervenant : Jean Pierre PÄTZNICK, (Docteur en Égyptologie)

3 séances, de 14 h 00 à 17 h 00, le samedi, salle n° 3.
1ère séance : 24 septembre 2016

Deux thèmes seront abordés :

Thème n° 1 - La IIème dynastie ou « La Belle Inconnue » de l'Égypte thinite

Si ses rois sont connus, sa durée est sujette à de très nombreuses questions. Elle fut pourtant une période déterminante dans la formation de l'état pharaonique et de la pensée religieuse égyptienne. On constate un changement fondamental de la conception funéraire royale thinite d'Abydos à Saqqâra.
Un schisme historique du pays d'Égypte vers le milieu de la IIe dynastie est probablement à l'origine du conflit mythologique entre Horus et Seth. La fin de cette dynastie est secouée par une énorme conflagration politique entre le Nord et le Sud qui furent définitivement unifiés. Un exploit historique dont l'impact contribua à l'image du roi unificateur et légendaire Ménès.

Thème n° 2 - La IIIème dynastie : « Au crépuscule de l'Égypte thinite et à l'aurore de l'Ancien Empire »

C'est une période de transition entre l'Égypte des deux premières dynasties et celle qui se profile des grands constructeurs de pyramides de la IVe dynastie. Elle fut relativement courte, deux à trois générations. Ce qui la caractérise, c'est la pyramide à degrés et son complexe. Tous ses rois, au nombre de cinq, en possède un.
Le plus célèbres d'entre eux, l'Horus Netjerikhet est passé à la postérité sous le vocable de « Djoser » grâce à son architecte et premier homme d'état Imhotep. Bien administrée, empreinte d'une industrieuse activité dans le pays, forte de l'ouverture de nouveaux gisements miniers au Sinaï, de son commerce avec la Nubie mais aussi des nouveaux contacts avec le Liban et son nouveau port à Byblos, l'Égypte de la IIIe dynastie est celle de la richesse matérielle et spirituelle. 

 

3ff5201af66e14ea964a30fa7b003f37